Click to order
Cart
Total: 
Votre Nom
Email
Téléphone

LES ESPRITS DE LA NATURE

La nature et le ciel sont peuplés par des esprits divers. Certains d'entre eux sont très puissants, et les chamanes ne peuvent pasles dominer ; d'autres sont « domptables » assez facilement. Il ne faut pas déranger les esprits et les mettre à son service dans des buts peu importants, sauf pour rétablir l'équilibre du monde. Les esprits ne sont ni supérieurs ni inférieurs par rapport à d'autres êtres vivants, ils ont tout simplement une nature différente. Donc, il faut les traiter avec le même respect que les hommes et les animaux. Les esprits du ciel sont les plus puissants parmi les esprits de la nature, gaenguers, qui habitent dans les quatre coins du monde. Beaucoup de tribus sibériennes classent les chamanes en noirs et blancs, leurs alliés étant, respectivement, les esprits d'ouest et d'est. On croit que les tenguers d'ouest ont créé l'homme, le chien et tous les animaux comestibles, tandis que les tenguers d'est ont créé les aigles, les animaux incomestibles, ainsi que les esprits provoquant des maladies. Selon la conception du monde des peuples sibériens, il est nécessaire de garder l'équilibre entre le bien et le mal pour protéger la stabilité du monde. Ainsi, les esprits d'est ne sont pas forcément considérés en tant que maléfiques. L'esprit le plus puissant parmi les tenguers d'ouest est Oulgen, le fils du Ciel-Père et le maître des esprits du monde d'Au-dessus. Irleg-khan, le frère d'Oulgen et le maître des esprits du monde d'En-dessous est le plus puissant parmi les tenguers d'est. Oussan-khan, le maître des esprits d'eau, est le plus puissant esprit du sud. Le nord, c'est le domaine de Keyden, connu sous le nom de Tatay Tenguer. Il domine les tempêtes, les éclairs, les trombes et d'autres phénomènes naturels. Les esprits tenguers sont très puissants et difficiles à maîtriser, mais le chamane peut les appeler pour qu'ils le soutiennent dans ses rites. Le ciel est également peuplé des esprits indours – les âmes des personnes qui ont eu une vie si remarquable qu'elles n'étaient pas obligées de redescendre dans le monde d'En-dessous. Ces esprits ne sont pas aussi puissants que les tenguers, mais ils vivent dans les nuages et créent la pluie de temps à autre.

La terre sert de maison à une variété d'esprits, dont tchogagors, osours, ongons, bourans et gasrine isen. De nombreuses tribussibériennes les connaissent sous le nom générique de « eii ». Les esprits chotgor, qui sont parfois appelés « kat » et « abaassi » sont souvent à l'origine des maladies physiques et psychiques, ainsi que de l'état de confusion mentale. Certains de ces esprits sont des âmes sané qui n'ont pas retrouvé le chemin vers le monde d'En-dessous ou qui sont revenues dans notre monde après la mort de leurs maîtres. En rencontrant ces âmes, le chamane doit les envoyer vers le lieu de leur habitation. Il existe d'autres esprits de nature, qui ne se sont jamais incarnés en un homme ou un animal. Ils peuvent devenir esprits alliés d'un chamane, s'il réussit à les apprivoiser. Les esprits osour, ongon et bouran sont le plus souvent neutres envers les gens, même s'ils peuvent parfois leur causer des problèmes. Les esprits osour et ongon sont souvent des âmes sould qui appartiennent aux ancêtres et qui errent librement dans la nature. Ils sont les alliés essentiels du chamane. Les esprits ongon particuliers qui s'appellent outa, s'attachent à des chamanes d'un clan particulier et deviennent une sorte de leurs âmes supplémentaires et maîtres en même temps. Cet esprit ne naît pas dans le corps du chamane, il est gardien des souvenirs collectifs et le lie au passé. L'esprit outa peut être d'abord ancêtre du chamane-fondateur du clan, mais ensuite s'attacher à celui qui doit prendre la relève, en lui inspirant des visions. Les esprits bouran sont très puissants, mais le chamane réussit rarement à les dominer, sauf si ces esprits sont à l'origine d'une maladie. Dans ce cas-là, le chamane peut les obliger à quitter le corps du malade. Les chamanes qui ont les esprits alliés les plus puissants arrivent toutefois à dominer les esprits bourans et dans ce cas, ils les « dressent » en les transformant en esprits ongon moins puissants.

Gasrin isen sont des esprits-maîtres des lieux différents, tels que la montagne, l'eau les rochers, les arbres, les villages, de différentes constructions et même les pays. Parfois ils entrent en conflit avec les esprits des ancêtres qui veulent s'installer sur ces lieux qui leur appartiennent. Certains rites d'enterrement ont pour but de réconcilier l'âme sould du défunt avec l'esprit gasrine isen, pour que l'esprit de l'ancêtre puisse vivre tranquillement dans la nature

comments powered by HyperComments
En cliquant sur le bouton, vous acceptez le traitement des données personnelles et acceptez notre politique de confidentialité